Translate

samedi 6 décembre 2014

MEXIQUE - MAZATLAN - PARTIE 2

NOVEMBRE 2014

Plusieurs vidéos sont insérées dans le présent texte.  Il suffit de cliquer sur l'image pour démarrer la vidéo.  Pour un meilleur résultat, il est préférable de les visionner directement sur YouTube en cliquant sur le lien suivant:  MAZATLAN.

Avant d'entreprendre la lecture de ce résumé, je vous invite à lire la première partie de notre voyage à Mazatlan. Voici le lien: http://southangelvideo.blogspot.ca/2014/12/mexique-mazatlan.html.

EXCURSIONS
Nous avons acheté plusieurs excursions de notre représentant Sunwing à destination.  Voici une description de chacune d'entre elles.
Durango
Excursion d'une journée complète.  Nous partons vers  6h00 du matin et revenons en début de soirée.  Petit déjeuner, dîner et breuvages inclus.
Par les années passées, la route qui reliait Mazatlan à Durango était sinueuse et considérée comme extrêmement dangereuse. 
De plus, le trajet était d'une durée de 6 à 8 heures.  Avec la nouvelle autoroute qui a été inaugurée l'an passé, le trajet se fait maintenant en 3 heures.
C'est incroyable de constater tout le travail qui a été accompli pour construire cette nouvelle route dans la chaîne montagneuse de la Sierra Madre occidentale.  115 ponts et 61 tunnels ont été érigés.  Un de ces ponts, qui porte le nom de Puente Baluarte  (Pont Baluarte), a une longueur de 1,1 km et a été érigé à une hauteur de 400 mètres au-dessus de la rivière Baluarte.  Il est considéré comme le plus haut pont suspendu au monde.  Un des tunnels a une longueur de 2,3 km.
En fait, le trajet en lui-même vaut à lui seul tout l'or du monde.  Le panorama qui défile devant nos yeux est tout simplement extraordinaire.


L'état de Durango est un grand producteur d'or et d'argent ainsi que de plomb, cuivre et zinc.  Nous pouvons apercevoir plusieurs mines sur le trajet qui nous mène vers la ville de Durango.
Lorsque nous avons acheté l'excursion, nous avions été avisés d'apporter manteau, tuque et gants car cette région est considérée comme ayant un climat froid et imprévisible.  Lors de notre arrivée à la ville de Durango, la température était clémente et nous n'avons pas eu besoin de tout cet attirail.  En ce qui nous concerne, un chandail suffisait.
Nous sommes montés au sommet d'une colline pour avoir une vue panoramique de  la ville et devions prendre le téléphérique pour nous y rendre.  Cependant, le vent était très fort, ce qui a annulé cette activité.  Nous nous sommes plutôt rendus dans le quartier historique en minibus .
Durango se caractérise par son architecture coloniale.  La ville, qui a été fondée en 1563,  possède plusieurs musées et centres culturels.   De plus, cette ville est reconnue internationalement grâce à l'industrie cinématographique car plusieurs films y ont été tournés et mettaient en scène des vedettes américaines et mexicaines.
Nous avons d'abord visité la majestueuse cathédrale basilique.



Comme c'était le jour de la fête de Ste-Cécile, nous avons assisté à une petite cérémonie de danse effectuée par des autochtones devant la basilique.


Nous avons ensuite visité le Teatro  Ricardo Castro ainsi que le Teatro Victoria, deux théâtres centenaires de style néoclassique.


Par la suite, nous nous sommes dirigés vers un temple (Templo de Nuestra Senora de San Juan de los Lagos) et il y avait un rassemblement à l'intérieur.  On y célébrait la fête des 15 ans d'une adolescente mexicaine.  Cette fête est organisée pour symboliser le passage de l'enfant à la femme.  La jeune fille est vêtue comme dans les contes de fée car elle porte une robe de princesse et un diadème.  A la sortie de l'église, elle et les membres de sa famille ont été accueillis par un groupe de Mariachis.


Et puis ce fut la visite du musée Francisco Villa dédié à la vie du révolutionnaire mexicain Francisco "Pancho" Villa.  Ce musée est situé dans le somptueux bâtiment Palacio de Zambrano.  Il y a d'immenses fresques sur plusieurs murs du bâtiment qui relatent certains faits historiques.  L'histoire est très bien racontée par le biais de vidéos, photos et divers documents de l'époque.


Nous sommes allés manger dans un magnifique restaurant de Durango qui porte le nom de Esquilon.  Ce restaurant possède plusieurs niveaux et offre plusieurs espaces pour déguster un excellent repas:  espaces communs, petit coin romantique pour un souper à deux, d'autre pièces pouvant contenir un groupe de 8 ou 16 personnes, une excellente cave à vin.  C'est un musée en soi car plusieurs oeuvres d'art composent la décoration.  La nourriture ainsi que le service étaient hors-pair.


Nous avons également visité le marché de Durango.  L'insecte le plus commun à Durango est le scorpion.  Durango est considéré comme la capitale du scorpion.  Durant la saison des pluies, les chasseurs les attrapent par milliers et les tuent.  On les incorpore ensuite dans des porte-clés, des horloges, des murales et ces articles sont vendus au marché local.


D'ailleurs, lorsque nous discutions avec un marchand, une jeune fille s'est présentée à lui avec un petit pot de plastique contenant une dizaine de petits scorpions vivants. 
Notre guide nous avait fait part de ce fait, mais on croyait que c'était plutôt exagéré. On ne comprend cette réalité que lorsque l'on y fait face...  Ça nous fait prendre également conscience de l'importance de porter des chaussures fermées et un pantalon lorsque l'on s'aventure dans certains sentiers.
Je vous recommande cette excursion.
Copala Colonial Tour
Cette activité culturelle nous permet de visiter trois charmants villages dans la région avoisinant Mazatlan qui sont Malpica, Concordia et Copala.  Départ de l'hôtel vers 09h00 et retour vers 15h00.  Dîner et breuvages inclus.
Nous avons d'abord été amenés à la distillerie Onilikan située dans la Zona Dorada à Mazatlan.  Celle-ci offre différents types de boissons alcoolisées fabriquées à partir de la mangue et de l'agave.  Une grande variété de  produits artisanaux y sont offerts. Vous pouvez d'ailleurs acheter les produits qui vous intéressent.
Par la suite, nous nous sommes arrêtés à Malpica qui est un petit village qui compte tout près de 700 habitants. Notre premier arrêt s'est fait à une petite boulangerie dans le but d'y acheter de petites pâtisseries (ceux qui le désiraient évidemment).
En sortant de l'établissement, le groupe a été dirigé vers la bijouterie située en face de la boulangerie.  Les oeuvres d'art et les bijoux offerts sont magnifiques et originaux.  Nous ne nous y sommes cependant pas attardés car nous n'avions pas l'intention d'y effectuer un achat.  Nous avons été plutôt prendre quelques photos dans le petit village.
A côté de la bijouterie, il y a un petit marché et il est possible d'y trouver entre autres plusieurs articles fabriqués en cuir:  sacoche, ceinture, portefeuille, etc.


A l'arrière de la bijouterie, il y avait un artisan qui fabrique des tuiles de mosaiques colorées.  D'ailleurs, nous avons assisté à une petite démonstration.  Il est possible d'en acheter et les tuiles sont vraiment offertes à un prix dérisoire.


Par la suite, nous avons fait un arrêt sur la route qui mène à Concordia pour visiter un marchand de poteries ainsi qu'un marchand de meubles fabriqués à la main.  Nous avons eu une petite démonstration d'un artisan effectuant une poterie.  Les meubles fabriqués à la main sont vraiment magnifiques.


Nous sommes repartis en direction de Concordia et lorsque nous sommes arrivés  à destination, une demi-heure nous a été allouée afin de visiter le secteur à notre rythme.  Nous avons eu le temps de visiter l'église de style baroque San Sebastian qui a été construite au 18e siècle et nous avons déambulé dans le quartier afin d'admirer les multiples façades multicolores des maisons.


Notre dernier arrêt s'est effectué à Copala, un authentique petit village mexicain de 300 habitants fondé en 1565.  Il est situé dans une vallée au pied de la chaîne montagneuse Sierra Madre.  A cet endroit, on dirait que le temps semble s'être arrêté. 


Nous avons tout d'abord visité un petit musée qui relate l'histoire de l'activité minière. Par la suite, nous avons été dirigés vers une petite boutique qui vend des masques colorés faits en cuir.  Ils étaient vraiment magnifiques.
Comme nous n'avions pas l'intention de faire des achats, nous somme sortis à l'extérieur et sommes allés faire une petite visite des alentours.  Nous sommes plutôt aller visiter l'église, de style colonial,  qui date de 1748.


Par la suite, nous sommes allés manger au restaurant Alejandro. Comme entrée, des tortillas nous ont été offerts ainsi qu'une petite salsa plutôt épicée. Notre plat principal était composé de lanières de poulet que l'on pouvait étaler sur des fajitas, une petite salade, des fèves et du riz.  Comme dessert, la fameuse tarte à la banane et au coconut nous a été servie.  Elle était délicieuse.
Si vous avez l'intention de faire des achats de produits originaux auprès d'artisans locaux, je vous suggère d'effectuer cette excursion. 
Cependant, si c'est plutôt le côté culturel de chacun de ces petits villages, ce n'est pas l'excursion idéale car il n'y a pas vraiment de temps consacré à la découverte de ceux-ci.  Pourtant, chacun de ces villages vaut vraiment la peine que l'on prenne le temps de les découvrir plus amplement.  Je vous suggérerais alors de louer une voiture ou les services d'un chauffeur de taxi.
El Quelite
Départ de l'hôtel à 10h00 et retour vers 15h00.  Les breuvages sont inclus lors du transport, mais le repas au restaurant ne l'est pas.
Deux excursions sont offertes.  Ce qui diffère l'une de l'autre, c'est que l'une nous amène à une fabrique de tequila et nous permet d'assister à un combat de coqs tandis que la seconde nous permet d'assister à un jeu de balle appelé Ulama qui consiste en un jeu précolonial dont l'enjeu est de faire passer une boule en caoutchouc de 3 kg dans un cerceau sans l'aide des mains.   Nous avons opté pour la première car nous désirions assister à un combat de coqs.
Cette ville est situé à 40 minutes de Mazatlan.  Notre premier arrêt a été effectué à la Vinata, la seule distillerie de tequila située dans l'état du Sinaloa.  Nous faisons le tour de la distillerie et on nous explique les différentes étapes de la fabrication.
  La présence d'une multitude de papillons à proximité est remarquable.


Notre second arrêt a été à la boulangerie du village.  Nous avons acheté deux brioches à la cannelle au coût de 10 pesos pour les deux.  Elles étaient vraiment succulentes. 
Nous devions supposément visiter une usine de fromage, mais cela ne nous a pas été proposé.
A proximité de la boulangerie, il y a un ancien cimetière et un peu plus loin, un vaste enclos où l'on fait l'élevage de coqs.  A ce propos, je m'informe auprès de notre guide si nous irions voir un combat de coqs et ce dernier nous informe que celui-ci n'est plus présenté.  Pourtant, j'avais bien informé le représentant de Sunwing que nous options pour cette excursion car nous étions intéressés par cette activité.  C'était clairement indiqué que cette activité était offerte dans cette excursion dans le livre présenté au kiosque de Sunwing à l'hôtel.
Par la suite, nous avons été invités à nous rendre au restaurant "El Meson de Los Laureanos.  Ce restaurant authentiquement mexicain est un musée en soi.  La décoration est exceptionnelle et d'une originalité sans précédent.  La nourriture est excellente et le service impeccable.
Nous n'avons commandé que le plat principal, soit le poulet.  Il a été servi avec du riz, une salade, des tomates, du concombre, de l'avocat, un radis et quelques rondelles d'oignon espagnol.  Nous avons reçu en prime l'entrée et le dessert.  Le tout était vraiment succulent.
Le personnel est très attentionné et s'empresse de répondre à toutes nos demandes.  Nous avons reçu en cadeau un petit DVD promotionnel qui nous présente le restaurant ainsi que la région d'El Quelite.


A la sortie du restaurant, une demi-heure nous a été accordée pour visiter le petit village d'El Quelite.  On dirait que le petit village s'est endormi.  Quelle sérénité!  Les maisons sont multicolores et les bougainvilliers viennent agrémenter le paysage.


Je vous recommande également cette excursion.  Si vous désirez l'option de la visite à une distillerie de tequila, achetez l'excursion "El Quelite - Tequila" .  Si vous préférez passer plus de temps à El Quelite et assister au jeu de boule Ulama, acheter l'excursion "El Quelite".   Informez-vous auprès de l'agence qui vous vendra l'excursion.
Stone (Isla de la Piedra)
Départ de l'hôtel vers 09h00 et retour vers 15h00.  Bar ouvert, dîner et choix de deux activités parmi les suivantes:  équitation, promenade en carriole, tour en banana boat ou location d'une planche de boogie.
Nous sommes partis de l'hôtel en minibus et nous nous sommes rendus jusqu'à la marina située à proximité de El Faro (le phare), i.e. à l'extrémité sud du Vieux Mazatlan.  De là, nous avons tous embarqué sur un catamaran et nous nous sommes dirigés vers les formations rocheuses situées au milieu de l'océan pour y observer les cavernes, les oiseaux, la zone côtière, etc.
Par la suite, nous avons accosté à Isla de la Piedra.  En vérité, Isla de la Piedra n'est pas une île, mais plutôt une péninsule.  Nous avons été invités à nous installer sur une plate-forme tirée par un tracteur.  Nous avons traversé ainsi le petit village et nous nous sommes rendus jusqu'au restaurant situé en bordure de la plage.
Nous avons débuté par l'équitation.  Nous sommes partis un petit groupe de cinq en compagnie d'un guide.  Une charmante promenade que nous avons entrepris sur la plage.  Les chevaux sont calmes et connaissent le chemin à parcourir.
Nous sommes revenus au restaurant pour nous rafraîchir avec un rhum punch.  Pas le meilleur que j'ai goûté car il a été fait avec de l'orangeade et du seven-up au lieu d'utiliser du jus.  Et j'ai dû demander un surplus de rhum dans un verre à part pour équilibrer le tout car nos breuvages étaient très faibles en alcool.
Nous avons opté pour la promenade en carriole.  Nous étions trois et sommes partis avec un gentil monsieur âgé dans les rues du village.  Tout le long de la promenade, ce monsieur entonnait des chansons.  Nous en connaissions quelques-unes et les avons chanté (du moins tenter de chanter) avec lui.  Nous avons eu l'occasion d'admirer un magnifique cheval albinos.
De retour au restaurant, le repas a été servi.  Nous avions choisi le combo, i.e. un morceau de poisson et un morceau de poulet, le tout servi avec du riz, une petite salade, des fèves et une tortilla.  En ce qui me concerne, le poisson était excellent mais le poulet était vraiment trop cuit.
Après le repas, nous sommes allés prendre une marche sur la plage.  D'une longueur de 10 km, elle est bordée par les cocotiers et les vagues sont très faibles, voir inexistantes à certains endroits.
On y retrouve plusieurs petits restaurants en bordure de plage et pour ceux qui se rendent sur l'île par le traversier ou en bateau-taxi, il est possible de louer des transats ainsi que des palapas.
C'est un lieu apaisant et très sécuritaire.  Il est possible de vous y loger à des prix très abordables.  On y retrouve même un terrain de camping. 


Je vous recommande cette excursion.  Vous y passerez une très belle journée avec toutes les activités proposés.
Deer Island (Isla de Venados)
Départ de l'hôtel vers 09h00 et retour vers 15h00.  Bar ouvert, dîner et deux activités prévues à l'horaire:  tour de banana boat et plongée en apnée.
Nous avons été séparés en groupe de huit personnes et avons été invités à prendre place dans un Auriga.  Nous nous sommes rendus à la Marina de l'hôtel El Cid et avons embarqué à bord d'un catamaran.
Nous avons longé la côte et nous nous sommes ensuite dirigés vers Deer Island.  Les membres de l'équipage sont très sympathiques et l'alcool coule à flot.  C'est certainement pour cette raison que nous devons porter le gilet de sauvetage à bord du catamaran!
Deer Island est situé sur une réserve écologique.  Étant situé juste en face de la zone côtière de Mazatlan, sa localisation nous permet d'avoir une vue panoramique de la zone côtière.


Nous avons tenté de faire de la plongée en apnée, mais l'eau était très brouillée.  Il était techniquement impossible d'apercevoir la faune marine.
Ensuite, nous avons fait un tour en banana boat.  Et ce à une condition, ne pas aller trop vite afin de ne pas basculer dans l'eau.  Nous étions quatre dont deux qui avions une certaine crainte (j'en faisais partie).
Les deux premières places sur le banana boat comportaient une poignée pour se tenir.  Les autres, nada... Les deux plus peureuses se sont retrouvées évidemment dans les  premières places.  Il n'était pas question que je cède ma place et que je me retrouve à l'arrière. 
Nous sommes partis sur l'eau, mais soyez assurés que j'avais donné mes recommandations au pilote du bateau avant notre départ.  Lento, Lento, por favor.  J'avais un appareil photo (qui va sous l'eau évidemment) et je voulais immortaliser le tout sur pellicule. 
Finalement, la promenade s'est bien déroulée, malgré qu'à un moment donné, je me demandais si le pilote avant oublié mes recommandations.  Je trouvais que ça allait trop vite à mon goût... Je vous assure que mes cuisses entouraient fermement la banane et que je tenais fortement d'une main la poignée.  A un certain moment, nous avons cru nous retrouver tous à l'eau lorsque nous avons passé sur les vagues formées par le bateau.  Mais non, nous avons tous tenu le coup!
A notre arrivée, j'avais les ongles incrustés dans ma main et j'ai eu mal aux épaules durant quelques jours tellement j'étais crispée durant la promenade.  Mais mission accomplie, j'ai tenté l'expérience!


Le rhum punch était excellent.  Le repas était servi sous forme de buffet.  On y retrouvait du boeuf effiloché, des tortillas, de la laitue et du riz.  Le boeuf était très sec.
Somme toute, nous y avons passé une belle journée!  Cependant, si vous me demandiez quel serait mon choix entre Stone Island et Deer Island, je vous répondrais Stone Island sans hésitation.

Je vous invite à poursuivre votre lecture de notre voyage à Mazatlan (Partie 3) sur la page suivante:  http://southangelvideo.blogspot.ca/2015/07/mexique-mazatlan-partie-3.html

1 commentaire:

Nombre total de pages vues